Les danses tsiganes : Un voyage du Rajasthan jusqu’en Andalousie

10357659_875862182427546_4816294384442363954_oAu menu

Détente, Lâcher prise et plaisir ! Venez célébrer la joie et la liberté de danser en voyageant dans  l’univers  Rrom.  Pleine  de  rythmes,  d’émotions,  les  danses  tsiganes  sont  des  danses expressives  et  d’improvisation,  Riche  de  multiples  influences,  elles  sont  un  merveilleux support pour retrouver un corps libre d’exprimer sa féminité.

En  suivant  la  route  des  Rroms,  nous  voyagerons  à  travers  les  différents  styles  de  danses gitanes  qui  ont  influencé  le  flamenco.

Nous découvrirons ainsi la richesse des mouvements et ressentirons l’énergie joyeuse et fougueuse de ce peuple nomade. Nous apprendrons des mouvements caractéristiques d’une des danses pour laisser libre cours à votre spontanéité et votre créativité de l’instant.

Nous pouvons organiser des workshops ou des ateliers participatifs sur une seule danse ou sur l’ensemble du voyage.
N’hésitez pas à nous contacter.

Les workshops et les ateliers participatifs peuvent donner naissance à une restitution publique sous forme de Voyage dansé (cliquer ici pour en savoir plus)

Voyage-20danse tsigane

Les destinations :

– Danse indo gitane du Rajasthan : « Kalbelyia » est aussi appelé danse du cobra. Elle est issue des nomades et charmeurs de serpents. Danse d’improvisation rythmée par la frappe des pieds et un
déhanchement marqué, les déplacements circulaires et les tours.

– Danse gitane de Haute-Egypte : Le Ghawazee est la danse gitane venue de l’Inde de la tribu des Nawaar qui s’est installée en Haute-Egypte, empreinte d’une grande énergie (vibrations du bassin et frappe de pieds) sur les rythmes festifs et joyeux des musiques ghawazi ou fellahi des Musiciens du Nil.

– Danse rom de turquie : considérée comme une des sources de la danse « orientale », elle s’illustre par des accents du corps, du bassin, une gestuelle extrêmement riche et originale sur des rythmes
réguliers ciftetelli et irréguliers appelés aksak ou karsilama. Danse gracieuse, virile et féminine à la fois, profonde, sensuelle et légère.

– Danse çoçek de Macédoine: elle se danse soit de manière collective légère et sautillante soit en solo avec une influence plus orientale et un déhanchement festif :)

– Danse rom de Transylvanie :
la çingerica : la danse de la région du banat en Roumanie : danse festive, énergétique, joyeuse, sautillante et rapide avec claquement des doigts, percussions corporelles, des pas très rapides pour les femmes ou les frappes des pieds et des mains pour les hommes.
la danse manea : une danse qui garde des influences orientales. Elle s’inspire notamment des mouvements des danses roms turques et balkaniques.

– Danse gitane d’Andalousie: Le Flamenco, la danse flamenca est un mélange de grâce et de rage. Dansée par les hommes et les femmes, la danse flamenca se caractérise entre autre
par le zapateado (frappes des pieds) et les palmas (frappes des mains). Selon le palos (type de chant), la danse exprimera des émotions différentes allant de la joie exaltée à la profonde douleur.